« On the Wall » : l’exposition consacrée à Michael Jackson fait polémique en Finlande

ARCHIVES - MICHAEL JACKSON EN CONCERT | 00038060

L’arrivée en Finlande de l’exposition « On the Wall » sur Michael Jackson crée la polémique. Certains organismes ont refusé de parrainer l’événement, suite aux accusations d’agressions sexuelles portées envers le Roi de la Pop.


Après Londres ou le Grand Palais à Paris (où elle a réuni 156.000 visiteurs), l’exposition « On the Wall », consacrée à Michael Jackson, se tient désormais au musée d’Art Moderne d’Espoo, près de Helsinki. Sauf que l’étape finlandaise de l’événement, qui présente des oeuvres d’art inspirées par le Roi de la Pop, suscite la polémique. En effet, il s’agit de la première fois (après Bonn en Allemagne) que « On the Wall » est présenté depuis la diffusion très discutée du documentaire choc « Leaving Neverland » dans lequel deux hommes accusent Michael Jackson d’agressions sexuelles. Long de quatre heures, le film de Dan Reid a suscité le débat dans le monde entier, créant des clans pro et anti-Michael Jackson. De ce fait, certains organismes finlandais ont décidé de ne pas parrainer l’exposition, se disant « préoccupés » par ces controverses. Malgré cela, « On the Wall », qui réunit des oeuvres d’Andy Wharol, Jeff Koons ou David LaChapelle a bel et bien ouvert ses portes au public « comme prévu » ce mercredi. Pour rassurer les sceptiques, les organisateurs ont rappelé qu’il ne s’agissait pas là de « glorifier » le chanteur mais d’analyser « son importance dans notre culture, par leurs oeuvres », comme l’a déclaré Arja Miller, la conservatrice du Musée d’art moderne d’Espoo à l’AFP.

Théau BERTHELOT .param(t

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire