Un été Schatzberg à Chamarande !

Jusqu’au 1er septembre.

Entre photographie et cinéma

On dit que d’un art à un autre il n’y a qu’un pas. Jerry Schatzberg se lance dans le cinéma des années 70. Palme d’or à Cannes en 1973 pour « L’Épouvantail », ses œuvres cinématographiques sont comme ses photographies, empreintes d’un réalisme où il s’efforce de montrer le beau tel qu’il le voit, quitte à se montrer anti-conformiste.

Saisir une personnalité, une attitude, voilà tout le travail auquel se livrait Jerry Schatzberg, tant au travers de ses photographies que de ses films. Fort d’une relation privilégiée avec ceux qu’il « prenait sur le vif », il aura su créer une série de portraits, dont ceux de Bob Dylan, Andy Warhol ou encore Mick Jagger, qui restent encore à ce jour des lucarnes privilégiées sur ces personnalités hors normes.

Ce travail exceptionnel méritait un lieu qui l’est tout autant, le Domaine départemental de Chamarande. Avec son architecture unique, ce joyau du patrimoine essonnien donnera aux œuvres de Jerry Schatzberg toute l’importance qu’elles méritent. À consommer sans modération du 27 mai au 1er septembre 2019. d0 \lsdqformat1