Les députés britanniques s’accordent enfin… sur la date des élections anticipées

Boris Johnson a finalement arraché aux députés des élections, le 12 décembre, un scrutin qu’il espère gagner pour débloquer le Parlement et concrétiser le Brexit.

Hourrah ! Quelque chose a bougé entre les murs du palais de Westminster. Le Parlement britannique s’est enfin mis d’accord sur… non, non, pas le Brexit, ce serait trop simple, mais sur des élections anticipées. Le scrutin aura lieu le 12 décembre. A la quatrième tentative, le conservateur Boris Johnson a finalement arraché des élections aux parlementaires après une nouvelle journée de rebondissements plus ou moins compréhensibles à la Chambre des communes. Les députés ont voté à 438 voix pour et 20 contre.

Le Parlement sera dissous le 5 novembre, pour cinq semaines de campagne électorale. Ce soir-là, les cieux du Royaume-Uni s’illumineront de feux d’artifice et des lumières de feux de joie. Ils commémoreront le 5 novembre 1605, jour où le catholique Guy Fawkes avait tenté et échoué à faire sauter… le Parlement.