Seine-et-Marne : pendant la grève, les salariés de l’hôpital de Melun peuvent dormir sur place

Par Cyrille Ardaud, France Bleu Paris

Des matelas, couvertures et oreillers pour les salariés de l’hôpital de Melun (Seine-et-Marne) empêchés de rentrer chez eux à cause de la grève. C’est l’idée qu’a eu la direction, même si les principaux concernés préfèrent trouver d’autres solutions.

Dans le coin d’une salle de gymnastique du service psychiatrie de l’hôpital de Melun (Seine-et-Marne), une quinzaine de matelas, oreillers, et couvertures sont rangés. Ils sont à la disposition des salariés : médecins, infirmiers, ou encore aides-soignants qui ne pourraient pas rentrer chez eux à cause de la grève. C’est l’idée qu’a eu la direction pour permettre la continuité des soins et pour ne pas que le mouvement social à la RATP et à la SNCF oblige l’hôpital à tourner au ralenti.

Si dans un premier temps, la direction de l’hôpital a prévu de quoi faire dormir une quinzaine de salariés, en cas de besoin d’autres matelas pourraient être apportés pour héberger beaucoup plus de monde.