Mort du général Soleimani : comment la relation entre les Etats-Unis et l’Iran s’est dégradée sous Donald Trump

L’assassinat par les forces américaines de l’architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient a provoqué la colère de Téhéran et dégradé les rapports déjà tendus entre l’Iran et les Etats-Unis.

« Un grand saut dans l’inconnu. » Les spécialistes contactés par franceinfo sont inquiets, après l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani en Irak, vendredi 3 janvier. Cet homme influent, figure de l’aile dure des conservateurs iraniens, a été tué par une frappe aérienne américaine, à Bagdad. Depuis, l’hostilité entre les Etats-Unis et l’Iran s’intensifie. L’ayatollah Ali Khamenei promet qu' »une vengeance implacable attend les criminels ». De quoi accentuer encore l’antagonisme entre Washington et Téhéran, dont les relations n’ont fait qu’empirer depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche.