Affaire Matzneff : Gallimard ne vendra plus ses journaux intimes

La maison d’édition Gallimard a décidé de ne plus vendre le journal de l’écrivain Gabriel Matzneff, qu’elle publiait depuis trente ans, notamment son dernier volume, « L’Amante de l’Arsenal ». Les exemplaires encore présents en librairie, dont le dernier volume « L’Amante de l’Arsenal » sorti mi-novembre, vont ainsi être rappelés. Il s’en était vendu seulement « quelques centaines d’exemplaires », a précisé l’éditeur. C’est la première fois que Gallimard prend une telle mesure, a indiqué à l’AFP la maison d’édition. La décision a été prise alors que l’écrivain de 83 ans est visé depuis vendredi par une enquête pour « viol sur mineur » de moins de 15 ans, ouverte 24 heures après la sortie du livre de Vanessa Springora, directrice des éditions Julliard.