Démissions administratives à l’hôpital: le «cri d’alarme» de 1000 médecins

Après plusieurs mois de crise, les médecins et chefs de service des hôpitaux publics français mènent une mobilisation d’un nouveau genre. Mardi 14 janvier, plus de 1 200 d’entre eux ont démissionné de leurs fonctions administratives pour alerter le gouvernement sur la crise hospitalière.