Les enseignants menacent de boycotter les épreuves de contrôle continu du nouveau bac

Les enseignants opposés à la réforme du bac, menacent de boycotter les épreuves de contrôle continu qui commencent lundi 20 janvier pour les élèves de première. Ils estiment notamment que le contrôle continu qui doit compter 30% de la note finale du bac, rend le diplôme inégalitaire.

Les épreuves de contrôle continu du nouveau bac doivent commencer ce lundi 20 janvier, mais des professeurs menacent de boycotter les épreuves de ce baccalauréat nouvelle formule. Ils demandent le report des épreuves et dénoncent une réforme inégalitaire et mal préparée. France Bleu vous explique la polémique. Quelles actions comptent mener les profs ? Les profs opposés à la réforme envisagent de faire la grève de la surveillance des épreuves, de refuser de corriger des copies ou encore de refuser de transmettre les notes des épreuves, comme ils l’avaient fait pour les corrections du bac en juin dernier. Des épreuves ont déjà été perturbées à Poitiers mercredi, avec un barrage filtrant mis en place par 150 enseignants.