Violences policières: Emmanuel Macron veut des propositions sur «la déontologie»

Emmanuel Macron a enjoint mardi 15 janvier l’Intérieur de faire rapidement des « propositions pour améliorer la déontologie » des forces de l’ordre accusées de violences. Plus tôt, Christophe Castaner avait appelé les policiers à « l’exemplarité ». Pour le chef de l’État, il y a urgence face à des « comportements, pas acceptables [qui] ont été ou vus ou pointés », car ils peuvent « atteindre la crédibilité et la dignité » des forces de l’ordre. « Il ne faut avoir aucune complaisance », a-t-il asséné à Pau, tout en déplorant « la violence et le nihilisme politique » qu’expriment selon lui certains manifestants.