Melun: Les habitants des immeubles évacués du centre-ville vont pouvoir regagner leurs logements

Après l’expertise réalisée ce mardi, l’architecte mandatée par la justice autorise le retour des habitants dans leurs logements.

Ce vendredi matin, une opération aérienne a été réalisée afin de démonter la souche de cheminée du 15 rue du Général-de-Gaulle, à Melun, qui menaçait de tomber. Désormais retirée, les habitants devraient pouvoir regagner leurs logements qu’ils avaient dû évacuer en urgence, mercredi 29 janvier dans la soirée, laissant certains d’entre eux dans une situation difficile.

« Pas de risque d’effondrement », selon l’expert Selon Eric Legleye, architecte et expert près la cour d’appel de Paris, le feu vert pour réintégrer les logements pourra être donné ce vendredi aux habitants des immeubles du 15 et 17 de cette rue du centre-ville de Melun. Le gaz sera remis en fin d’après-midi. Selon le service hygiène et prévention de la Ville de Melun « une abrogation de l’interdiction d’accès va être mise en place rapidement. »

Les habitants devraient pouvoir regagner leurs logements dans la soirée. Mais cela ne signifie toutefois pas que les propriétaires n’auront plus rien à faire. « Il n’y a pas de risque d’effondrement des immeubles, précise d’emblée l’architecte. Un péril imminent a été constaté sur la souche de cheminée du 15, côté rue, mais celle-ci a été démontée et des tuiles apposées pour éviter toute infiltration ».