Pas de démission du gouvernement en cas de défaite aux municipales

French President Emmanuel Macron, Prime Minister Edouard Philippe and ministers pose for a family photo in the gardens of the Elysee Palace before the weekly cabinet meeting in Paris, France, June 22, 2017. REUTERS/Charles Platiau

Contrairement aux habitudes observées jusqu’à présent, les ministres battus aux municipales n’auront pas à démissionner a confirmé jeudi matin, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. « Le fait d’avoir été battu dans une élection locale ne présage pas de votre destin ministériel », a-t-elle affirmé sur Public Sénat. « On ne tirera pas de leçon nationale d’un scrutin local », a pour sa part indiqué Matignon. Le chef du gouvernement avait justifié fin janvier sa candidature à la mairie du Havre en expliquant que « dans une démocratie l’élection fait la légitimité ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire