Viry-Châtillon : l’avenir du service public au cœur de la campagne

Les 15 et 22 mars, il faudra voter pour élire son maire. A Viry-Châtillon, trois candidats sont en lice. Ils donnent leurs pistes sur l’état et l’avenir du service public

Un maire « fier »de son bilan

Parmi eux, figurent notamment le maire sortant. Fort de son bilan qu’il juge « plus que satisfaisant », Jean-Marie Vilain brigue un second mandat.  « Avec mon équipe, je suis fier d’avoir réussi à engager l’assainissement des finances communales, avance-t-il. Sur les six ans de mandat, nous avons diminué l’endettement de la commune de près de 24%, sans augmenter les impôts. C’est une première depuis 1995″, se félicite le candidat, qui se définit comme un homme de centre droit.

« Sur ma liste, il y a des personnes venant des LR, d’autre de l’UDI ou des Centristes. Il y a aussi des citoyens non encartés », résume-t-il. Il bénéficie aussi du soutien d’une partie du comité local d’En Marche. « Je m’entoure de tous ceux qui veulent faire avancer Viry-Châtillon dans le bon sens. Il n’y a aucune honte à avoir », assume-t-il.