A 17 ans, il se donne la mort à la maison d’arrêt de Fleury-Merogis

Emprisonné début février pour une durée de quatre mois, après une décision du tribunal pour enfants pour vol aggravé, lundi 17 février le corps sans vie d’un jeune détenu de 17 ans a été retrouvé dans la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Le jeune homme s’est suicidé en se servant de ses draps accroché aux barreaux de sa fenêtre.

La découverte macabre a été faite lors du tour de garde des surveillants dans le bâtiment.