Municipales à Paris: Rachida Dati prône « tranquillité et propreté »

Dans un entretien accordé au Parisien, Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris, est revenue sur la question de la propreté et de la sécurité dans la capitale française

4 000 caméras, 3 400 agents sur le terrain

Je veux 3 400 agents sur le terrain, contre 2 900 actuellement. Ils seront équipés, comme dans toutes les grandes villes, avec armes létales, gilets pare-balles et flotte de véhicules sérigraphies, équipés de sirène et de gyrophare, pour lutter contre la délinquance du quotidien, expose l’actuelle maire du VIIe arrondissement, qui souhaite dans chaque arrondissement une antenne de police municipale avec un centre de supervision de la vidéoprotection.

Rachida Dati veut par ailleurs porter à 4 000 le nombre de caméras en six ans, contre 1 360 actuellement, et créer un poste d’adjoint de la sécurité dans chaque arrondissement. En matière de propreté, l’ex-garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy suggère la mécanisation des tâches et la généralisation des outils modernes, comme des poubelles « compactantes » qui ne débordent pas quand elles sont pleines, ainsi que le développement de l’intelligence artificielle.

Par ailleurs, il faut donner du pouvoir aux maires d’arrondissement. Ils auraient en charge une partie de la propreté, la voirie, avance la candidate, qui talonne la maire sortante Anne Hidalgo (PS) – voire la dépasse – dans les intentions de vote au premier tour selon plusieurs sondages.