Municipales : le report des élections n’est « pas à l’ordre du jour »

Les élections municipales se rapprochent et la propagation du Covid-19 grandit, mais le gouvernement a tenu a rappeler, à l’issue du Conseil des ministres, que les scrutins ne seront pas reportés.

« Il n’est absolument pas à l’ordre du jour de repousser les élections municipales » en raison de la crise du coronavirus, a affirmé mercredi la porte-parole du gouvernement. « Nous ne considérons pas que la situation sanitaire justifierait à ce stade » de reporter le scrutin des 15 et 22 mars, a précisé Sibeth Ndiaye à l’issue du Conseil des ministres, en bonne partie consacré à la crise sanitaire.

« Un moment important de la vie démocratique »

Elle a indiqué que le ministre chargé des Collectivités territoriales Sébastien Lecornu, ainsi que sa ministre de tutelle Jacqueline Gourault, allaient « rencontrer dans les tout prochains jours » les associations d’élus locaux, dont celle des maires de France (AMF), pour « échanger sur ce sujet ».

Le jour des élections, des « précautions assez simples » et « de bon sens » pourraient être prises dans les bureaux de vote, pour éviter que les électeurs ne soient « collés les uns aux autres dans une file d’attente », et en utilisant les techniques de lavage de mains au gel hydro-alcoolique, a-t-elle ajouté.