850 kilos de marchandises, dont des gels hydroalcooliques, volés aux Restos du coeur

Le centre de Perpignan a été cambriolé mardi soir, alors que l’association doit continuer d’apporter une aide alimentaire aux plus démunis en période de confinement.
La pandémie de coronavirus va révéler « ce que l’humanité a de plus beau et aussi ce qu’elle a de plus sombre », avait observé jeudi Édouard Philippe, en fustigeant les trafics de masques de protection. En plein confinement, le vol de 850 kilos de marchandises aux Restos du coeur, mardi soir à Perpignan, semble le confirmer.
De la nourriture mais aussi des stocks de gels hydroalcooliques ont été dérobés dans le centre de distribution, a indiqué la présidence de la structure, Odile Brégand, comme le rapporte 20 Minutes


Appel aux bénévoles
« Nous sommes très en colère, nous allons être obligés de mettre des services de sécurité. Comment peut-on s’en prendre aux plus démunis dans ce contexte difficile ? », confie encore Odile Brégand. C’est la deuxième fois depuis début janvier que ce centre est cambriolé.
Malgré le confinement, les Restos du cœur restent mobilisés pour apporter une aide alimentaire aux plus démunis. Lundi, la campagne d’été de l’association a commencé. Outre les appels aux dons, un appel aux bénévoles a été lancé.
En effet, l’association fonctionne grâce à la mobilisation de personnes qui sont souvent âgées, et beaucoup d’entre eux se sont donc mis en retrait depuis le début du confinement. « Nous acceptons toutes les bonnes volontés », insiste Odile Brégand.