Djebbari conseille d’attendre avant de réserver pour les grandes vacances

Le secrétaire d’État aux Transports a déclaré qu’il était impossible de prédire l’offre de transport après la crise sanitaire.

C’est le rêve de beaucoup, après trois semaines de confinement : partir en vacances. Mais selon le secrétaire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, il est encore beaucoup trop tôt pour y penser. Il a estimé mardi que les Français devaient « attendre » avant de réserver pour les vacances d’été, la situation liée à l’épidémie de Covid-19 étant « encore trop incertaine ».

« Il y aura un après-coronavirus. Mais pour l’instant (…) je conseille aux Français la plus grande prudence sur la préparation de leurs voyages car la situation aujourd’hui est encore trop incertaine », a-t-il insisté sur la chaîne Franceinfo. « Je leur dis d’attendre. »

Pas encore question de déconfinement

« Bien malin celui qui sait décrire demain l’offre de transport et qui sait décrire exactement le moment où nous allons commencer à déconfiner », a-t-il expliqué, alors que le trafic ferroviaire et aérien est pour l’instant très fortement réduit.

« Nous travaillons, notamment au ministère des Transports, sur différents scénarios pour préparer la reprise de l’activité » à la fin du confinement de la population, a-t-il remarqué. Mais « je rappelle que la priorité absolue du moment c’est l’effort collectif que nous faisons de rester chez nous pour empêcher la propagation de ce virus », a insisté Jean-Baptiste Djebbari.