Vital Kamerhe placé sous mandat d’arrêt provisoire

Le directeur de cabinet du Président Félix Trshisekedi et président du parti UNC, Vital Kamerha vient d’être placé sous mandat d’arrêt provisoire ce mercredi 8 avril. Il est conduit à la prison centrale de Makala en attendant la suite de l’instruction du dossier de détournement des fonds alloués au projet des 100 jours du Président de la République.

Cette décision a été prise après son audition par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Matete. C’est depuis 13h que le procureur général l’auditionnait en rapport avec les enquêtes judiciaires sur le programme d’urgence de 100 jours du Président Félix Tshisekedi.

En route pour la prison centrale de Makala, dans le cadre d’une vaste enquête anticorruption et, ne jouissant d’aucun privilège, s’il est reconu coupable, il encourt jusqu’à 20 ans de prison.