Confinement : Donald Trump appelle à « libérer » trois Etats gouvernés par les démocrates

Le gouverneur de l’Etat de Washington craint que les tweets du président mènent à une montée des violences.

Le président américain, Donald Trump, a semblé soutenir vendredi 17 avril des manifestants qui protestent contre les consignes de confinement visant à lutter contre la propagation du coronavirus, en appelant à « libérer » trois Etats gouvernés par des démocrates.

En majuscules, et à une poignée de minutes d’intervalle, Donald Trump a écrit sur son compte aux près de 80 millions d’abonnés :

« Libérez le Minnesota ! », « Libérez le Michigan ! » et « Libérez la Virginie ».

Ces trois Etats sont dirigés par des gouverneurs démocrates qui ont ordonné à leurs habitants de rester chez eux. La pandémie a fait plus de 30 000 morts aux Etats-Unis, qui recensaient vendredi près de 700 000 cas de coronavirus, selon l’université Johns Hopkins. Le Michigan compte près de 2 000 morts, la Virginie 208 et le Minnesota 87 décès.

Des manifestations contre le confinement

Dans ces Etats, des manifestants ont enfreint cette semaine l’ordre de rester chez eux pour protester contre le confinement et appeler leurs gouverneurs à rouvrir l’économie. Dans le Minnesota, à St Paul, ils étaient justement plusieurs centaines vendredi rassemblés sous le mot d’ordre « Libérer le Minnesota » devant la résidence du gouverneur Tim Walz, d’après la presse locale.

« Il met des millions de personnes en danger »

Le gouverneur démocrate de l’Etat de Washington, Jay Inslee, s’est indigné des tweets présidentiels car ils encouragent, selon lui, « des actes dangereux et illégaux ».

« Il met des millions de personnes en danger d’attraper le Covid-19. Ses tirades déséquilibrées et ses appels à “libérer” des Etats pourraient aussi mener à des violences », a-t-il tweeté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire