Le futur centre aquatique olympique du parc départemental de Marville

Pendant les épreuves des Jeux olympiques 2024, elle servira de centre de préparation pour les athlètes de water-polo du monde entier. Mais pendant des décennies, ce sont surtout les habitants de la Seine-Saint-Denis qui pourront s’y entraîner, s’y amuser, s’y prélasser.

Ce lundi, le visage du futur centre aquatique olympique de Marville, qui sera situé à cheval entre Saint-Denis et La Courneuve, a été dévoilé. Le marché a été attribué à un groupement d’entreprises mené par GCC, qui a été retenu face aux candidatures de Sogea et d’Eiffage.

Les travaux débuteront en janvier 2022.

Des bassins en intérieur et en plein air

Ce nouveau site remplacera l’actuelle piscine ouverte en 1975 au sein du parc départemental des sports de Marville.  Sur 4 600 m2 de domaine, on y trouvera près de 1 600 m2 de plans d’eau, avec divers bassins en intérieur comme en extérieur.

Dans le complexe, le plus grand sera dédié aux plus sportifs (33 x 21 m avec 8 lignes d’eau). Toujours à l’intérieur, un autre bassin sera intermédiaire (sa taille : 156 m2, avec un espace à 1,30 m de profondeur et un autre ludique, de 90 cm de profondeur), un autre sera dédié à l’éveil des enfants en bas âge (70 m2, de 40 cm à 90 cm de profondeur), et un espace de jeux de 60 m2, avec geyser et fontaines sera également accessible.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire