Producteur tabassé: les quatre policiers mis en examen, deux ont été écroués

Le parquet avait requis la détention provisoire pour trois d’entre eux. Les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire. Par LePoint.fr (avec AFP)

Une semaine après le passage à tabac d’un producteur de musique à Paris, samedi 21 novembre, les quatre policiers (un brigadier et trois gardiens de la paix) mis en cause ont été déférés devant la justice, dimanche 29 novembre. Tous ont été mis en examen dans la nuit de dimanche à lundi. Deux d’entre eux ont été écroués, les deux autres étant placés sous contrôle judiciaire, a appris l’Agence France-Presse.

 

Pour le syndicat Alliance, la décision ne passe pas. Cette détention provisoire avait été requise par le parquet « en considération du trouble exceptionnel et persistant, de la gravité de l’infraction, de l’importance du préjudice causé, et pour éviter tout risque de concertation entre les auteurs ». Mais Fabien Vanhemelryck, le secrétaire général du syndicat, dénonce un choix « tout simplement scandaleux ». 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*