RDC: réunion autour de Joseph Kabila pour tenter de résoudre la crise au FCC

Alors que l’Assemblée nationale est convoquée en session extraordinaire à partir du 5 janvier 2021, le FCC essaie de recoller les morceaux. Une cellule de crise s’active à Lubumbashi autour de Joseph Kabila, également autorité morale de cette famille politique. Ses membres ont rejoint l’ex président à Lubumbashi.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda Muzembe

Ce mercredi, Marie-Ange Mushobekwa, Raymond Tshibanda, Félix Kabange Numbi et quelques autres proches de l’ex-président, ont conféré avec ce dernier dans sa ferme privée de Kashamata. Ils sont allés présenter à leur autorité morale les résultats de leurs travaux après avoir entendu des députés nationaux membres du FCC.

La cellule a pour mission de diagnostiquer les causes de la crise au sein de la famille politique, formuler des propositions pour sortir de cette crise, et organiser des stratégies pour s’assurer que le FCC garde sa suprématie sur les assemblées et les exécutifs provinciaux.

Pour l’un de ses membres, la coalition pro-Kabila espère notamment reconquérir le bureau de l’Assemblée nationale à l’issue du vote prévu au cours de la session extraordinaire de janvier prochain. Session durant laquelle il sera question de l’élection et l’installation du nouveau bureau ainsi que de la motion de censure contre le Premier ministre.

Est-il question à Lubumbashi de remplacer la coordination ou de la réorganiser ? En tout cas, la coalition de l’ancien président traverse une zone de turbulence depuis l’éviction de Jeanine Mabunda Liongo de la présidence de l’Assemblée nationale, où sa famille politique était pourtant majoritaire.

Outre de nombreuses défections, des dissensions sont également apparues au sein du FCC. Des membres du gouvernement comme Steve Mbikayi et Agée Matembo ainsi que certains sénateurs ont appelé au changement de la coordination au motif que cette dernière a échoué à l’assemblée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*