Essonne: Un jeune homme jugé pour avoir tiré sur des policiers avec un mortier

Agé de 19 ans, le jeune homme accusé d’être à l’origine des tirs de mortiers sur des policiers, a été relaxé lundi après avoir été présenté devant le tribunal d’Evry.

Lors d’une mission de sécurisation, les 5 policiers ont vu leur voiture prise à partie par un homme armé d’un mortier dans un Parc d’Athis-Mons (Essonne).

Entendu deux fois, ce dernier déclare qu’il n’a jamais utilisé ce type de matériel.

N’ayant donc aucune conscience des risques du mortier, ni aucun souvenir d’avoir visé la police avec, ce poseur-couvreur n’a pour le moment jamais été condamné par la justice.

Le prévenu finalement relaxé.

Tandis que la procureure de la République requiert 8 mois de prison avec sursis et une interdiction de séjour à Athis-Mons, l’avocate de la défense ne voit pas les choses du même œil.

Soulignant le fait que plusieurs complices étaient présents cette nuit-là, elle considère ainsi que le tribunal n’est pas en capacité de condamner le suspect. « Il est le seul à avoir été interpellé, cela ne doit pas lui faire porter toutes les responsabilités », conclut l’avocate.

Chose assez rare, le tribunal semble avoir été convaincu par cette dernière plaidoirie puisqu’il décide de relaxer le prévenu au bénéfice du doute. Il déboute par la même occasion les policiers qui s’étaient constitués partie civile.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire