« Franchement, c’était très émouvant » : 5 000 spectateurs ont retrouvé l’ambiance des concerts avec le test organisé à l’AccorHotels Arena de Paris

Ce concert avec Etienne de Crecy et Indochine s’est déroulé samedi. Il permettra d’étudier les conditions de réouverture des lieux de spectacle fermés en raison de l’épidémie de Covid-19.

« Messieurs, Mesdames, bonjour et bienvenue à l’Accor Arena ! » Cinq mille spectateurs se sont déplacés samedi 29 mai pour un concert-test dans l’est de la capitale. Un concert doublé d’une étude scientifique très attendus par un secteur durement éprouvé par le Covid-19. Les spectateurs étaient là très en avance sous le soleil de cette fin mai à Paris. « J’adore les concerts, et ça nous a beaucoup manqué de revoir des artistes, explique une spectatrice. Et puis je suis jeune, donc c’est vrai que j’aime partager avec des gens qu’on ne connaît pas. C’est ça qui est important aujourd’hui en 2021. »

Les 5 000 volontaires tirés au sort étaient heureux de ce retour au concert et sont souvent venus entre amis. « Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas pu partager une expérience comme ça », explique une des volontaires qui se réjouit « de pouvoir déjà faire avancer un peu la recherche et de profiter d’un moment tous ensemble. »

Des ministres en coulisses

Une fois dans la fosse, devant la scène et sans distanciation, pour la première fois depuis un an et demi, les basses d’Etienne de Crecy viennent enfin récompenser les participants à ce concert très spécial. Des sourires, des larmes et en coulisses, des membres du gouvernement ravis, comme le ministre de la Santé Olivier Véran : « Ce n’est même pas la musique qui m’a percuté en premier quand je suis entré dans la salle, – et franchement, c’était très émouvant – c’était la masse de gens. »

« Des gens qui sont proches les uns des autres et qui sont contents de se retrouver. Ça fait partie des scènes dont on a presque perdu la trace dans notre pays depuis plus d’un an. »

Olivier Véran, ministre de la Santé 

à franceinfo

Les spectateurs assistent ensuite au concert d’Indochine avec un plaisir visible. C’est un protocole scientifique, certes, mais un vrai concert aussi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire