« On reprend goût à la vie »: 5000 fans réunis au concert-test d’Indochine ce samedi à Paris

L’expérimentation organisée ce samedi à l’Accor Arena de Paris doit permettre de démontrer que si les spectateurs sont testés négatifs au Covid-19 en amont, ils ne courent pas plus de risque de se contaminer au concert qu’en temps normal.

« Ca fait si longtemps »: 5000 spectateurs avaient rendez-vous ce samedi pour danser au son des tubes d’Indochine, dans la fosse de Bercy à Paris, lors d’un concert doublé d’une étude scientifique très attendu par un secteur durement éprouvé par le Covid-19. La fête a commencé vers 17h30, quand le DJ Etienne de Crécy, qui assure la première partie, a fait résonner les samples et les basses, dansant autour des platines, face à une foule jeune, masquée, mais ravie de retrouver l’ambiance du live.

A chaque changement de rythme, les bras se lèvent et les clameurs envahissent l’arène parisienne, illuminée de flashes bleus et rouges. La foule en redemande quand, depuis les enceintes, une voix métallique lance: « Voilà ce que ça fait, de kiffer sa race! »

« Ca fait des mois qu’on n’a pas de concert. Revoir la foule, ça fait du bien, on reprend goût à la vie », a témoigné, juste avant le début du concert, Loïs, une technicienne de laboratoire de 30 ans qui s’est postée au plus près de la scène.

« Ça fait si longtemps qu’on attend »

« Ca fait si longtemps qu’on attend (…) Donc là, retrouver un concert, en plus Indochine, c’est assez formidable », s’est aussi enthousiasmée Camille 26 ans, venue du Val d’Oise pour revoir, « pour la cinquième ou sixième fois », Nicola Sirkis et sa bande sur scène.

Avant d’entrer dans l’arène, la jeune femme a dû remettre l’enveloppe contenant un test salivaire effectué samedi, après un premier test antigénique réalisé ces trois derniers jours et qui s’est avéré négatif, l’une des conditions pour participer à l’étude. Dans la salle, pas de distanciation, mais masque obligatoire.

Indochine, groupe vétéran formé en 1981 dont les tubes ont traversé les générations, devait remonter sur scène après avoir dû reporter d’un an (au printemps-été 2022) la tournée de ses 40 ans, à cause de la crise sanitaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire