Devenu trilingue, Djibouti sort de l’isolement linguistique

Devenu trilingue, Djibouti sort de l’isolement linguistique

Pour s’ouvrir à ses voisins, mais aussi pour affirmer son appartenance à l’espace arabo-africainDjibouti, membre de la Ligue arabe et de l’Union africaine, a mis le curseur sur le développement de l’arabe et de l’anglais. Cet Îlot francophone entouré de pays anglophones et arabophones, Djibouti a vécu son isolement linguistique comme un handicap durant toute la période coloniale.

Nouvelles opportunités

Désenclavé linguistiquement, le pays échange aujourd’hui dans un espace arabophone de 800 millions de consommateurs, ce qui lui confère des opportunités politiques, économiques et culturelles certaines. En investissant dans ce trilinguisme équilibré et inclusif, Djibouti s’inscrit bien dans cette mondialisation. Comme le rappelait le président Ismaïl Omar Guelleh, « nous devons nous adapter, anticiper les changements, pour ne pas pénaliser les futures générations ».

Par Moustapha Mohamed Mahamoud

Ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*